école : 02 98 64 44 22  |  collège : 02 98 64 44 20  |  lycée : 02 98 64 44 30
Se réaliserdans un ensemble à taille humaine

Actualités Lycée

Visite de l'entreprise François Garrec

Le jeudi 3 Avril la classe de 1ère STMG a visité la Biscuiterie François GARREC à Bénodet. Créée en 1962 par celui-ci, cette entreprise familiale auparavant installée à Saint-Evarzec a été reprise en 1992 par Gildas et Patricia GARREC.

Lire la suite

100 Femmes, 100 métiers: Ingénieure demain

isen1Les filles sont encore trop peu nombreuses à poursuivre leurs études supérieures dans une filière scientifique. Ainsi, jeudi 27 mars, les élèves filles des deux classes de première scientifique du lycée ont visité l’ISEN (Institut supérieur de l'électronique et du numérique) de Brest dans le cadre de l'opération «100 femmes, 100 métiers : Ingénieure demain» proposée par l'UIMM 29, le syndicat patronal de la métallurgie du Finistère.

 

isen2L’objectif était de faire découvrir aux lycéennes les métiers de l’ingénieure, les parcours et les options possibles à partir d’une prépa intégrée. Cette opération annuelle vise à promouvoir la mixité des métiers et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Les lycéennes ont échangé avec des étudiantes, des ingénieures en poste dans des entreprises locales et des enseignants-chercheurs au travers de divers ateliers et tables rondes. Elles en sont ressorties sensibilisées aux nombreuses opportunités et carrières professionnelles qui leurs sont ouvertes après un diplôme d’ingénieur. Alors, toutes ingénieures demain ?

 

En parallèle, les élèves garçons ont réalisé au sein du lycée un travail de recherche sur l’égalité homme-femme, les préjugés et les femmes célèbres. Ainsi savez-vous que c'est une femme, Marie Harel, ayant demeurée à Crouttes (Orne), qui est considérée comme l'inventrice du camembert.

A la découverte d'un lieu insolite : Une salle blanche

ietr1Dans le cadre d'un projet de sensibilisation sur les nanosciences proposé par le centre commun de microélectronique de l'ouest (CCMO), un groupe d'élèves de seconde du lycée Sainte Thérèse de Quimper suivant l'enseignement d'exploration "Sciences et Laboratoires" s'est rendu à Rennes vendredi 11 avril afin d'y visiter une salle blanche à l'IETR (Institut d'Électronique et de Télécommunication de Rennes). Cet institut mène des activités de recherche dans le domaine des sciences et technologies de l’information et de la communication.

 

Ils ont découvert les TFT, des transistors en couches minces, utilisés notamment dans les écrans à cristaux liquides, et leur fabrication au sein d'une salle blanche.

 

ietr2Une salle blanche possède un environnement contrôlé. Elle est en légère surpression et on y maîtrise la contamination pour optimiser les procédés de fabrication. Ainsi afin d'éviter la contamination particulaire, les élèves ont revêtu une tenue adaptée : une combinaison intégrale, des sur-chaussures et une charlotte. Tels des cosmonautes, ils sont entrés dans ce lieu insolite pour plonger dans l'univers de la micro et nanotechnologie. Ils y ont découvert les procédés de fabrication des circuits intégrés et ont réalisé une photolithographie avec Olivier de Sagazan, ingénieur de recherche au département microélectronique micro-capteur. Ce passionné leur a expliqué comment on est passé en 60 ans du poste à galène de « radio Londres » au smart-phone qu'ils ont dans leur poche. Selon ses propos : "En miniaturisant à l'extrême l'électronique, il est maintenant possible de réaliser des puces électroniques comprenant plusieurs millions de composants au cm². Et c'est pour atteindre cette intégration, qu'il faut produire ces circuits au sein d'un environnement spécifique et ultra contrôlé qu'on appelle une salle blanche."

 

Les élèves ont également découvert un microscope électronique à balayage. L'objectif de la sortie qui était de découvrir un laboratoire et ses installations a donc été pleinement rempli.

Echange linguistique entre Colyton et Sainte-Thérèse

Comme depuis plus de 20 ans, l'échange linguistique entre la Colyton Grammar School et le lycée Sainte-Thérèse a été un succès. Retenus en Angleterre par la tempête en février, les Anglais ont fait le voyage retour avec les Français, ce qui s' est révélé une très bonne solution. Deux semaines ensemble ont crée des liens forts.

gb2014-marine

Cet échange comprend aussi un stage dans diverses écoles primaires du Devon et du sud Finistère afin de permettre aux jeunes de découvrir le système scolaire et de pratiquer la langue en immersion totale. Le mercredi matin fut le moment de la découverte du lycée Sainte Thérèse. La pérénité de cet échange, encadré par Mr Tim Love et Mme Marine Lucas, est un beau symbole d' une "entente cordiale". Chaque élève sort grandi et fier de cette expérience très riche .