Se réaliserdans un ensemble à taille humaine

Actualités Lycée

L'atelier danse

Les 8 élèves de l’atelier danse du lycée ont présenté leur spectacle devant un public subjugué par leur prestation. Depuis le mois d’octobre, le groupe mené par Loeiza BARRE s’entraîne et travaille les chorégraphies. Marc MENERAY danseur et présentateur du spectacle a même accompli l’exploit de faire danser tous les enseignants et personnels de la vie scolaire.

 

danse lycee

 

Une participation au chapeau a été réalisée à la fin du spectacle afin de verser les dons aux deux associations :  Halte au cancer et Mille et un petit prince.

 

danse lycee2

 

Un grand merci au groupe de danseurs : Elvina Feunten (201), Loeiza Barré (201), Marc Méneray (201), Léanne Cadiou (204), Lucie Rouchon (202), Sarah Le Ray (204) Emma Gourlaouen (1STMG1), Amélie Garel (1STMG2)

 

 

Soirée de clôture du projet solidaire

Après 10 mois de préparation au cours de laquelle des centaines de personnes se sont engagées dans le projet sportif et solidaire 2018, la soirée de clôture organisée le mardi 22 mai nous a permis de remettre à chacune des deux associations, Mille et un Petit Prince et Halte au cancer, la somme de 4510 euros.
 
Ce petit film retrace l'ensemble de l'année écoulée.
 
 
Un immense MERCI à toutes celles et tous ceux, élèves, professeurs, parents, amis, membres de la Direction, donateurs, supporters et entreprises qui ont participé à la réussite du projet.
 
soiree-cloture

Français et CAV

Jeudi 24 mai, Eric RULLIAT, comédien et enseignant de CAV au lycée, s'est joint à Bastien CHEVALIER, enseignant de Lettres, pour engager une discussion sur son expérience d'acteur dans le film de Bertrand TAVERNIER : "La Princesse de Montpensier".

 

fra cav 01

 

Entre anecdotes de tournage, réflexion sur le principe d'adaptation et analyse d'une séquence filmique, l'échange s'est magnifiquement déroulé : M. RULLIAT s'est montré très enthousiaste et soucieux de partager son expérience ; les élèves ont été investis dans la démarche de questionnement. Bel apport extérieur pour se préparer d'une autre manière aux épreuves de fin d'année.

 

fra cav 02

 

 

A l’école de l’Europe

Pointilleuse, compliquée, l’Europe est souvent présentée sous un angle peu flatteur. Mais l’Europe c’est avant tout une certaine idée de vivre ensemble. C’est ce que sont venus rappeler vendredi 18 mai aux lycéens de la série ES (Sciences Economiques et Sociales), les différents intervenants à une conférence organisée par leurs professeurs de SES (Mme Pasquier et M. Le Sauce).

 

 

Comme un symbole, les interventions ont été précédées d’un discours de présentation lu par des élèves, en anglais allemand Italien Espagnol et reprenant les propos d’un discours prononcé par Victor Hugo en 1849.

 

Dans leurs interventions, Mr Morucci de la Maison de l’Europe et Mr Canévet Sénateur, se sont tout d’abord attachés à rappeler les grands principes qui ont fabriqué l’Europe, en insistant sur la dimension historique de la démocratie européenne qu’appelait déjà de ses vœux Victor Hugo. Si aujourd’hui on parle beaucoup de l’Europe économique et de ses difficultés à avancer, à l’origine l’idée même de la construction renvoyait «  à la volonté de mettre un terme définitif à la guerre sur notre continent ».

 

Dans une Union Européenne de nouveau sortie exsangue du deuxième conflit mondial, des voix se sont élevées pour appeler à la réconciliation et à l’union. «Plus de 60 ans après, cet esprit de paix et de réconciliation n’a pas disparu, et il est regardé dans le monde entier comme un apport indéniable, dont d’autres pourraient s’inspirer ».

 

S’ils n’ont pas cherché à cacher aux élèves les difficultés actuelles des pays membres à s’accorder sur un bon nombre de sujets, ces deux interlocuteurs ont tout de même insisté sur l’ «esprit de compromis » qui anime les parlementaires de l’Union européenne… et que bon nombre des élèves présents seront appelés à renouveler l’an prochain lors des prochaines élections européennes.

 

Mme Kerloch, dirigeante de la société Secrets de famille, basée à Chateauneuf du Faou et qui se situe dans le secteur de l’épicerie fine, n’a pas caché les contraintes créées par le fait d’appartenir à cette Union européenne et en particulier sur le respect et le renouvellement des normes administratives. Cependant, le discours s’est voulu positif en mettant bien an avant les opportunités induites par l’appartenance à cet espace et la nécessité de se distinguer par une valeur ajoutée bien identifiée.

 

Pour terminer cet après-midi, Mme Hélène Mignon a présenté l’association Guennili qui favorise les rencontres interculturelles entre jeunes de 16 à 25 ans. Avec 2 jeunes filles qui ont déjà été épaulées par l’association pour mener à bien leur projet, Mme Mignon a fait le tour des possibilités offertes aux futurs candidats, à savoir : une formation bi ou trinationales (formation à la pédagogie interculturelle et à l’animation linguistique), des rencontres européennes de jeunes en Bretagne et à l’étranger, un accompagnement de volontaires dans le cadre du service volontaire européen (SVE), un appui conseil sur le montage de projets européens.

 

Merci à ces intervenants d’avoir pris le temps de ces présentations qui ont certainement éclairé nos jeunes sur un sujet dont ils ne mesurent pas toujours l’importance et les opportunités. La qualité de l’écoute qui a prévalu tout au long des interventions a bien montré l’intérêt de l’organisation de ce rendez-vous avec l’Europe.