école : 02 98 64 44 22  |  collège : 02 98 64 44 20  |  lycée : 02 98 64 44 30
Se réaliserdans un ensemble à taille humaine

Actualités Collège

Projet “Entre terre et mer” : Haliotika 6e

Dans le cadre du projet “Entre terre et mer”, les élèves de 6e se sont rendus à Haliotika au Guilvinec, en cette fin d’année. Au programme de leur journée, la présentation des coquillages, crustacés et poissons qui peuplent nos côtes, un atelier du goût, les coulisses de la criée pour suivre le parcours du poisson de la mer à l’assiette, un atelier marin-pêcheur pour découvrir les techniques de pêche et la visite de l’exposition, le retour des bateaux. Cette journée a été appréciée de tous.

 

Le projet “Entre terre et mer” est un projet de sensibilisation au développement durable sur le thème de l’alimentation, de l’agriculture biologique et de la gestion du milieu marin. Ces journées de découverte permettent aux élèves de 6e de prendre conscience des enjeux environnementaux liés aux activités humaines.

 

Le Pôle entrée des artistes 6e sur scène

Après s’être produits sur la scène du Glenmor à Carhaix lors des rencontres départementales de théâtre, les 25 élèves de 6e du Pôle entrée des artistes ont réalisé deux représentations des "Grenouilles qui voulaient un roi" et du "Lièvre et la tortue", adaptation des fables de La Fontaine, ce mardi 6 juin, devant tous leurs camarades de 6e puis devant leurs parents, amis, familles… Ils ont été récompensés du travail accompli par les applaudissements des nombreux spectateurs.

 

Au cours de l’année, à raison d’une heure par semaine, ils ont appris à placer leur voix, à occuper l’espace, à accompagner leur parole d’une gestuelle… sous la conduite d’un comédien professionnel, Jean-Marc Lesieur, et d’une enseignante de français, Mme Calmejane. Ils ont aussi appris à se connaître les uns les autres en travaillant ensemble à la réalisation de ce projet. Celui-ci leur a aussi permis de prendre confiance en eux, de se dépasser, et, pour certains d’entre eux, de se découvrir un talent jusque-là insoupçonné.

 

Un puits, une école - les travaux se poursuivent...

Nous avons reçu l'excellente nouvelle que l'eau a jailli dans le puits commencé au début du printemps ...
L'eau est apparue à 57 mètres de profondeur le 2 juin au soir...dans le village de Ankilibory(très au sud du pays).
 
20170602 unpuits uneecole01
 
Dans certains de vos établissements où nous sommes intervenus en mars et avril,nous avions évoqué que c'était Patrick qui avait dû faire office de" sourcier" l'an dernier ,dans les villages....Nous voilà donc bien rassurés ....et confiants pour les autres projets..
Le puits est actuellement en cours de finitions. Dès ce travail terminé, un nouveau chantier se mettra en route dans le village de Besely Nord., non loin de là.
 
20170602 unpuits uneecole02
 
MERCI  à tous qui nous soutenez par vos initiatives et vos fidèles actions en faveur de notre association.

C'est grâce à la générosité de chacun d'entre vous que nous pouvons réaliser ces points d'eau pour des milliers de personnes.

Les lauréats au Concours de la Résistance et de la Déportation récompensés par un séjour sur les plages du débarquement

Le sujet 2017 du CNRD n’était pas facile tant dans l’émotion que dans sa réalisation: « La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi ». Et pourtant, ils ont été 4 collégiens à obtenir la première place et être présentés au jury national : BOURHIS, Kylian LE BESCO, Manon MER et Agathe PICARD. Dans la catégorie des devoirs individuels: Amandine MORVAN pour le collège, Erwan LE BRIS, Justine OLLIVIER pour le lycée ont, eux aussi, été distingués, lors de la remise des prix au Pôle Pierre Jakez Hélias, le samedi 20 mai. Pour la deuxième année consécutive, le collège a reçu la coupe d’établissement pour son nombre de participants au concours.

 

Comme récompense, les élèves ont été, entre autre, conviés à un séjour en Normandie : un moment d’émotion,  deux journées intenses, denses. Devoir de mémoire, approfondissement sur ces heures sombres de notre histoire contemporaine, nos élèves ont apprécié tout en mesurant leur chance, et d’autre part la « gravité » de ces moments de recueillement… Ce fut le cas au cimetière allemand de La Cambe, lors du dépôt d’une gerbe au cimetière américain de Colleville, ou encore de celui à l’abbayee d’Ardenne où 19 soldats canadiens furent assassinés sur ordre du SS Oberführer Kurt Meyer, à l’encontre des règles sur les prisonniers de guerre.